Last Eve, le blog de Tanja

Free! où comment aimer la natation

par Tanja le 20 octobre 2014 à 9 h 31 min, catégorie : Séries anime, TV

free

J’ai découvert la première saison de Free! sur Nolife. J’ai ensuite voulu voir la suite sur Crunchyroll un site où l’on peut visionner des animes en simulcast. On doit se coltiner quelques pages de pubs, mais ensuite si on est patient on peut voir tout gratuitement. Il existe deux saisons, la première de 12 épisode et la seconde de 13 épisode baptisée free! eternal summer.
La série est inspiré du roman : High Speed! de Kōji Ōji, cependant dans le light novel les aventures de nos amis nageurs se déroulent au collège.

Haruka Nanase est un jeune garçon féru de natation. Avec ses camarades, Nagisa Hazuki, Makoto Tachibana, et Rin Matsuoka, ils participent à un tournoi de natation, qu’ils remportent. Mais à la fin de l’année scolaire, les quatre copains prennent des chemins différents et se séparent.

Quelques années plus tard, à l’entrée au lycée, Haruka, Nagisa et Makoto se retrouvent dans l’établissement Iwatobi. Mais Rin, qui était censé être parti vivre en Australie, refait son apparition et défie Haruka dans une course à la nage. Haruka, défait par Rin, décide de prendre sa revanche et, avec ses deux amis, ainsi qu’une nouvelle recrue, Rei Ryugazaki, ils décident de fonder le club de natation Iwatobi pour vaincre Rin.

Ça c’est la 1er saison dans la 2e il est plus question de leur choix de leur orientation après le lycée.

l’engouement pour cette série sans prétention est énorme. Les fans de yaoi peuvent se lâcher avec des fanservice tellement énormes qu’on se doute vite que c’est totalement intentionnel. C’est une série sur la natation, mais vous ne verrez aucune poitrines généreuses, ni aucun derrières féminins protubérants. Les héros sont tous des mecs et il faudra compter sur leur musculature avantageuse pour baver sans retenu.

Pris au premier degré c’est un anime sur un groupe de nageur dont l’amitié semble au centre de leur préoccupation, bien au de-là des prix et autres compétitions. Mais c’est en fait un piège à fanservice. Car les discussions, les réactions et les rapports entre les protagonistes sont ambiguës, très ambiguës même. Pour autant il ne se passera rien que la manif pour tous pourra regretter. Tout se passe dans la tête des fans qui en profitent copieusement sur twitter et tumblr. Les fanarts pleuvent comme les fleurs de sakura dans la piscine de quatre jeunes gens.

C’est un piège à filles me direz-vous, sans doute, si je n’adhère pas forcément complètement à l’abus de fanservice, j’ai bien aimé cette histoire sportive assez différente de ce que l’on peut voir d’habitude. Les différents personnages sont tous sympathique, on a envie qu’ils restent tous bons copains et qu’ils gagnent plein de compétitions pour pleurer avec eux.

Je ne sais pas si je vous vends  bien la série, mais malgré ce côté fanservice très appuyé, j’ai trouvé les personnages très attachants et même si l’histoire traîne un peu en longueur sur la 2e saison c’est avec empressement qu’on attend son épisode toutes les semaines. C’est sans doute sa la force de la série, des amitiés comme on voudrait tous en connaitre dans un monde idéal ou tout finirait toujours bien car l’important c’est de participer comme dirait ce cher Pierre de Coubertin.

2 Commentaires plus...

[Japon] Qu’est-ce que c’est ? mimikaki

par Tanja le 17 octobre 2014 à 9 h 10 min, catégorie : Culture et Voyages, Japon

IMG_6095

Au Japon il existe des salons de beauté auriculaire où on peut se faire chouchouter l’oreille pour enlever le cérumen. Si en France on prend soin de ses oreilles on utilise plutôt des cotons tiges, votre ORL aura ses propres instruments pour enlever un bouchon si besoin est.

Au Japon point de coton tige on se cure les oreilles avec des petites de bambou au bout incurvés appelé mimikaki. Il y a même un petit pompon duveteux pour enlever délicatement les petites poussières.
L’image traditionnelle qui vient en tête est souvent un mari qui s’allonge sur le côté et met sa tête sur les genoux de sa femme pendant que délicatement elle s’occupera d’enlever la cire de son oreille. Vous n’avez jamais vu ça dans un anime ou un manga ? :)

Comme on est au Japon il existe plusieurs sortes de mimikaki plus ou moins de qualité et avec des petits ornements. Celui que j’ai mis en photo est un mimikaki à 100 yens (environ 75 centimes d’euro) acheté au Daiso.

DSC_0467 © Touch – Mitusuru Adachi – Tonkam

2 Commentaires plus...

J’ai fait mon premier vide-grenier

par Tanja le 15 octobre 2014 à 9 h 16 min, catégorie : Blabla

DSC_0485

Bon en fait c’est mon second vide-grenier, mais cette fois-ci j’ai acheté quelque chose ce qui n’était pas le cas la 1re fois.
Ce dimanche là il y en avait deux dans ma ville. Le premier était à côté de chez moi, mais il était tout petit à peine une dizaine de stands et c’était surtout des habits. Bref, on a pris le RER pour aller deux stations plus loin où se déroulait un autre vide-grenier. Ce second était beaucoup plus fourni avec 150 stands !

L’appréhension passée on a visité les stands tranquillement (oui, parler à des gens inconnus c’est difficile pour moi). Je ne cherchais rien en particulier, j’avais tout de même listé dans ma tête quelques petites choses qui pouvaient nous manquer. Surtout ne rien prendre d’inutile ! On a assez de bazar comme ça :D

DSC_0479

Au final je n’ai rien trouvé qui correspondent à mes idées. Je suis tout de même repartie avec quatre braconnières, il manque les soucoupes mais je devrais en trouver facilement. Pour 1€ les 4 je ne vais pas non plus me plaindre.

J’ai aussi trouvé un livre pour apprendre à dessiner les chats (1€ aussi). Dans le genre achat imprévu il n’y a pas mieux. Je veux effectivement dessiner mes chachats mais pour le moment c’était un peu lamentable. J’ai fais un premier essai avec les conseils du livre et effectivement c’est un poil mieux. Bon ok le premier a encore quelques soucis mais c’est déjà mieux qu’avant ^^V Je suis donc ravie !

AG n’a rien trouvé d’intéressant, et je dois avouer qu’il y a beaucoup de choses qui ne m’intéresse pas du tout comme les habits et les jouets, cependant je sais que ça doit bien dépanner quand on n’a pas d’autres choix ! Et puis en plus c’est écologique de donner une seconde voir une troisième vie à des objets !

DSC_0489

Laisser un commentaire plus...

[Bilan] Mes lectures manga de septembre

par Tanja le 13 octobre 2014 à 9 h 56 min, catégorie : BD-manga, Lecture

Quels ont été mes dernières lectures en manga ? Depuis Japan Expo je n’en ai pas lu autant je le souhaiterais mais j’ai quand même lu mes préférés ! Seulement trois volumes pour ce tout dernier bilan du mois de septembre. Un bien maigre butin je dois bien l’avouer… J’espère me rattraper plus tard.

téléchargement (1)

Magdala – Alchemist Path de Ako ARISAKA et Isuna HASEKURA vol. 1 chez Ototo
Résumé : Kûsla, un alchimiste, attend son procès pour avoir brûlé les os d’un saint. C’est alors qu’on lui propose un marché : s’il accepte de mettre ses compétences au service de l’ordre des Chevaliers de Claudius, l’une des trois factions avec l’Eglise et la Guilde du commerce, chargée de maintenir l’ordre dans le pays, les charges retenues contre lui seront abandonnées. Kûsla part donc retrouver Weyland, un autre alchimiste. À peine arrivé, il fait la rencontre d’Ul Fenesis, une jeune fille mystérieuse qui a pour mission de les surveiller.
Pourquoi espionne-t-on les deux alchimistes ? Qui est vraiment Ul Fenesis ?
Et qu’est-ce que Magdala
?

Avis : J’ai mis un peu de temps à me plonger dans la lecture de Magdala à tort car c’est un manga plutôt plaisant. Plus on avance dans sa lecture plus je me suis passionnée pour l’histoire de Kûsla, le début est un lent. L’auteur s’attarde à nous présenter ce nouvel univers, ses règles et ses protagonistes.
Mais tout n’est pas si simple et le retournement de situation à la fin du volume laisse présager  un scénario moins convenu qu’il n’y parait.

Estampillé “seinen” ce manga aux traits fins et épurés saura charmer les adultes que nous sommes. J’attends la suite qui ne devrait plus tarder :)

51pXv2QlW-L._AA278_PIkin4,BottomRight,-46,22_AA300_SH20_OU08_

L’Attaque des Titans de Hajime Isayama – vol. 9  chez Pika
Résumé : Durant le combat entre Eren et la femelle titan, une partie du mur a été démoli et une étrange révélation est apparue aux yeux de tous. Cela rend les patrouilleurs témoins de la scène de plus en plus nerveux. Dans le même temps, les autres camarades de promotion d’Eren sont tenus à l’écart de tout cela : tous sont suspectés d’être des titans potentiels.
Mais les événements vont se précipiter : une troupe de titans approche du lieu où ils sont en attente, en plein coeur du mur de Rose ! Une nouvelle brèche est donc probablement ouverte et la panique s’installe. Sans armes, les jeunes recrues sont envoyées avec différentes troupes pour prévenir les villages avoisinants et trouver l’origine de cette nouvelle invasion
.

Avis : Bon que dire à part que l’auteur nous tient en haleine tout au long du volume et qu’on n’a qu’une envie c’est de lire le suivant !
Ce manga est aussi bon qu’il est laid. Mais on aura beau dire et beau critique c’est sans une oeuvre prenante qu’on n’a certainement pas envie de lâcher. Je veux en savoir plus sur les titans, sur Eren et ses compagnons !!

AAArg vite la suite !!!

téléchargement

Plum – un amour de chat de HOSHINO Natsumi – vol. 3 chez Soleil manga
Résumé : Plum est une petite chatte qui vit heureuse dans sa famille. Un jour, elle voit tomber du ciel une petite boule de poil noire ! Il s’agit d’un chaton seul et affamé qu’elle prend en affection et ramène à la maison. Ses maîtres décident immédiatement de l’adopter et de l’appeler Flocon en raison de ses deux petites taches blanches sur la tête. Mais Plum va vite commencer à croire que cette idée n’était pas la meilleure.
Car qui va accaparer l’affection de ses maîtres ? Qui va taper dans les croquettes ? Et qui va lui piquer les meilleures places de la maison ? C’est Flocon ! Plum parviendra-t-elle à cohabiter avec son nouveau compagnon ? Découvrez-le dans cette adorable histoire où situations cocasses et attendrissantes s’enchaînent
!

Avis : Ce troisième volume de Plum est dans la lignée des précédents. Des dessins délicats, de l’humour, une bonne dose de tendresse et de la kawaiitude puissance 10000. Un mélange toujours aussi attractif et addictif.
Je craque complètement pour Plum et ses amis. Toujours aussi craquante cette chatoute continue de nous offrir de beaux moments.

Bref j’adore !

nekojima

Nekojima – de Sato Horokura chez Nobi Nobi !
Résumé : Un one shot tendre et mignon sur les chats, par Sato Horokura, l’auteur de Pan’Pan Panda.

Avis : Je triche un peu car j’ai lu ce manga au mois d’octobre.
Comme son homologue Pan’Pan Panda, Nekojima s’adresse aux plus jeunes. Les chapitres sont courts (2 à 3 pages), l’album est tout en couleur et dans le sens de lecture français. L’histoire nous raconte la vie de Cathy sur l’île des chats. A travers les saisons et les fêtes on découvre la vie des chats et de cette petite fille qui se fait passer pour un chat.
J’ai préféré Nekojima à Pan’Pan Panda, les relations entre les chats humanoïdes et Cathy sont plus clair.

C’est tout mignon, ça se lit très vite, et vos enfants aimeront sans aucun doute cette petite communauté sans prétention. C’est aussi pour les plus jeunes une façon d’aborder les us et coutumes japonais.

Laisser un commentaire plus...

[Bilan] Les séries télé de septembre

par Tanja le 10 octobre 2014 à 9 h 40 min, catégorie : Séries télé, TV

Ce mois de septembre a été riche en séries télé ! Si bien que je n’ai vu pratiquement aucun film. Certaines séries bien installées redémarrent alors qu’on a eu droit à quelques nouvelles séries :)

Les nouvelles saisons

castle-beckett-season-5-caskett-32254389-1920-1080

Castle – F2

La saison 6 commence avec la séparation de Castle et Beckett à cause de son job, mais ça ne va pas durer bien longtemps et on retrouve notre duo de choc à New-York. Pour le moment la saison s’annonce bien, même si la série risque de s’essouffler à la longue. Pour le  moment il y a toujours un bon mélange d’humour et de romance. Mais j’attends des épisodes un peu plus passionnants.

the-mentalist-season-6-saison-6-jane-lisbon

Mentalist – TF1

Enfin nous allons savoir qui est John le rouge ! Bon ok j’ai été spoilé l’année dernière du coup pas de mystère pour moi. Je regarde d’ailleurs cette saison 6 d’un œil assez distrait. Même le “mariage” m’a laissé indifférente. Cette saison risque bien d’être l’avant dernière avant la fin et on dira que c’est plutôt une bonne chose car la série n’a plus rien à voir avec ses débuts et c’est bien dommage.
L’épisode de le révélation de l’identité de John Le Rouge a fait un tabac avec plus de 9 millions de spectateurs. J’étais déjà spoilée depuis l’année dernière mais l’épisode était malgré tout assez intense. [ATTENTION SPOILER] La suite avec le FBI j’attends de me prononcer, l’épisode d’intro étant un peu mollasson. Je regrette le départ de Grace et Rigsby même si on garde Cho :( On verra si on continu ou pas la série.

355135-l-equipe-du-bau-menee-par-hotchner-620x0-1

Esprits criminels – TF1

La série que TF1 aime passer n’importe comment par petit bout parce qu’ils savent pas trop quoi mettre. C’est fort dommage. C’est une série que j’aime bien parce qu’elle sort encore un peu de l’ordinaire, mais impossible de la suivre correctement. On a eu les épisodes dans le désordre et allez savoir pourquoi on vient de s’arrêter après une dizaine d’en eux pour laisser place à une famille formidable… ok comment dire… Pourtant cette nouvelle saison est passionnante et je frissonne toujours à cause des meurtres horribles… A dans six mois pour la suite de la saison 9 ?
Apparemment elle revient assez vite après la fin de Black List… Il faut vraiment s’accrocher pour suivre cette série !

Les nouvelles séries

l-attaque-des-titans-9115

L’attaque des titans – France 4

Je lis le manga depuis un an et j’avais hâte de voir la série télé. L’ayant loupé en streaming j’ai dû attendre la diffusion sur France 4. Très bonne adaptation elle offre un dessin bien plus beau que dans le manga d’origine. L’animation est tout à fait correcte et les génériques dépotent (surtout celui de début). C’est une adaptation réussie, la série est tout aussi addictive que son pendant papier.
Âme sensible s’abstenir, l’anime n’est pas à mettre entre toutes les mains (ou les yeux).

351723-freddie-highmore-et-vera-farmiga-620x0-1

Bates Motel – D17

Une plongée dans le passé de Norman Bates, futur propriétaire du motel de Psychose, alors qu’il partage une relation très complexe avec sa mère, Norma, et qu’il est destiné à devenir plus tard un tueur en série… Que c’est-il passé avant, dans l’adolescence de Norman ?
Transporté de nos jours cette série est un excellent thriller avec des rebondissements à foison, des personnages sombre et des esprits pas très nets. Les 10 épisodes passent comme une lettre à la poste et j’attends la seconde saison avec impatience.

Sleepy-Hollow-2

Sleepy Hollow – W9

Ichabod Crane, espion pour le compte de George Washington durant la guerre d’indépendance se réveille au xxie siècle dans la ville de Sleepy Hollow, dans État de New York. Il n’est pas le seul à revenir d’entre les morts puisque le cavalier sans tête le suit et tue le shérif de la ville, August Corbin. Abbie Mills, ex-partenaire du shérif, se retrouve à faire équipe avec Crane pour résoudre les crimes et les mystères qui entourent le cavalier sans tête.
En voilà une série fantastique qu’elle est bien ! Bon, je ne l’ai pas encore regardé en entière, mais je la trouve vraiment pas mal. Des histoires qui font peur, mais pas trop, des complots, des trucs bizarre, de la magie et un héros venus du passé, pas trop perturbé par son bon dans le temps (ou si peu).  Je valide ! Je n’ai plus que 4 épisodes à voir et j’aime toujours autant :)

Abbie Mills, ex-partenaire du shérif, se retrouve à faire équipe avec Crane pour résoudre les crimes et les mystères qui entourent le cavalier sans tête.

blacklist-toppbild-130930

Black List – TF1

C’est l’événement de TF1 de la rentrée. La série se laisse regarder, j’avoue préférer le fil rouge et les sous-intrigue que les enquêtes elle-même qui se terminent de toute façon toujours de la même façon. Cette série se regarde sans déplaisir, mais ce n’est pas non plus la révélation de l’année.

4 Commentaires plus...

[Cinéma] Si je reste : vivre ou mourir ?

par Tanja le 8 octobre 2014 à 10 h 00 min, catégorie : Cinéma

020622.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai lu le livre il y a quelques mois, c’est donc tout naturellement que j’ai vu l’adaptation cinématographique mené à la baguette par R.J. Cutler (inconnu au bataillon pour ma part…).

542031.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxSi je reste

Synopsis : En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n’a aucun souvenir de l’accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l’Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d’oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté … L’adolescente sera tiraillée entre l’envie de rejoindre ses parents dans l’au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches

Avis : Si je reste est un joli film qui retranscrit assez fidèlement l’esprit du livre dur romancier Gayle Forman. Si vous avez aimé le livre vous ne devriez pas être déçu. Une jeune fille a un accident, sa vie bascule et on découvre au fil des pages ce qui pourrait la pousser à rester ou pas en vie. Les allés et retour dans le passé m’ont moins gêné que dans le livre.

J’ai trouvé le film vraiment beau notamment le paysage sous la neige au début. Bon, c’est vrai la clim était à fond dans la salle, mais même sans cela j’ai ressenti le froid.

La musique est au cœur du film, lui est guitariste, elle violoncelliste, ses parents sont des amateurs de rock plutôt cool. C’est vraiment idyllique dommage que tout s’écroule autour d’elle. Mais revenons à cette bande bande originale qui compose un patchwork intéressant, jamais indigeste, trouvant son apothéose lors de la scène autour du feu.

Au final c’est une histoire d’amour gentillette qui fera fuir ceux qui s’attendraient à un scénario plus profond. Si je n’ai pas pleuré durant la séance, j’ai entendu quelques reniflements autour de moi, je suis un cœur de pierre :p J’ai largement préféré Nos étoiles contraires qui m’a tiré bien plus de larmes certainement parce que ça se termine de façon différente.

Laisser un commentaire plus...

[Bilan] Mes lectures de septembre

par Tanja le 6 octobre 2014 à 9 h 36 min, catégorie : Lecture, Livre

Septembre c’est la rentrée et comme je me fiche de la rentrée littéraire je pioche dans ma PAL déjà trèèèèès longue pour choisir MA rentrée littéraire à moi :p

Le_PasseurLe Passeur (1993) de Lois Lowry

On commence avec Le Passeur un livre pour ado écrit dans les années 90 par Lois Lowry et porté sur grand écran cet automne sous son titre original : The Giver. Il est très court, moins de 300pages du cou je l’ai dévoré en rien de temps. J’ai vraiment apprécié cette dystopie, elle change un peu de ce que je peux lire en ce moment, elle n’a pas subit l’influence d’Hunger games. Cela dit j’ai quand même été un peu déçu par la fin. Elle est abrupte et ne nous raconte pas ce que devient la communauté. Je vais m’empresser de lire les autres livre de Lois Lowry sur ce même univers et peut-être aurais-je quelques réponses à mes questions.
Bien entendu j’irai voir le film, il me semble qu’il sera un peu différent puisqu’un des personnages censé être mort est vivant, et qu’ils sont aussi un poil plus âgé. Bref, nous verrons bien ce sera pour le mois de novembre.

Dragons_et_Serpents_Les_Cites_des_Anciens_tome_1

Dragons et Serpents – Les Cités des Anciens, tome 1 (2010) de Robin Hobb

La Cités des Anciens prend place après Les aventuriers de la mer. On retrouve les personnages de ce cycle en second rôle et nous en découvrons des nouveaux. Comme d’habitude les passage qui m’intéressent le moins sont ceux des dragons (c’était déjà le cas avec les serpents de mer…), cependant je me suis vite attachée à Thymara et Alise. J’ia hâte de suivre leurs aventures car ce tome n’est que la moitié du tome original, on n’a donc qu’une introduction sur ce nouvel univers.

Les_Stagiaires

Les Stagiaires (2014) de Samantha Bailly

Ce dernier roman est ma petite déception du mois.
J’avais entendu du bien du livre Samantha Bailly et je dois bien avouer que je n’ai pas du tout accroché, je n’avais qu’une hâte arriver vite au bout (heureusement je l’ai acheté à 99 centimes en vente flash sur Amazon !). Les histoires de ces stagiaires m’ont paru si farfelu pour un esprit asocial comme le mien. J’avais juste envie de leur dire : mauvaise idée, encore une mauvaise idée, houlala encore plus mauvaise idée…
L’auteure ayant été stagiaire dans une entreprise comme Pixies elle a donc nourri de sa propre expérience son livre. Hélas ça ne m’a pas intéressé du tout. Ce n’est pas une analyse, juste un roman sur les stagiaires découvrant la vie d’entreprise et la vie tout court.
C’est écrit de façon très simple, voir un peu trop avec des conversations par chat et SMS.
Un livre encré dans la réalité, mais qui ne m’a pas touché pour autant.

4 Commentaires plus...

Pride : le feel-good movie à ne pas louper !

par Tanja le 2 octobre 2014 à 14 h 07 min, catégorie : Cinéma

190971.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Je suis tombée par hasard sur la bande annonce de Pride, elle m’a tout de suite plu et j’ai voulu aller découvrir ce film en salle. J’ai dû attendre un peu d’avoir de quoi payer la séance, heureusement il était encore projeté à l’UGC des halles.

158254.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxPride

Synopsis : Eté 1984 – Alors que Margaret Thatcher est au pouvoir, le Syndicat National des Mineurs vote la grève. Lors de leur marche à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs. Mais l’Union Nationale des Mineurs semble embarrassée de recevoir leur aide. Le groupe d’activistes ne se décourage pas. Après avoir repéré un village minier au fin fond du pays de Galles, ils embarquent à bord d’un minibus pour aller remettre l’argent aux ouvriers en mains propres. Ainsi débute l’histoire extraordinaire de deux communautés que tout oppose qui s’unissent pour défendre la même cause.

Avis : Pride est une belle surprise. Une comédie sociale comme seul les anglais en ont le secret (The Full Monty, La Part des Anges, Billy Elliot etc.) ! Je ne me souviens pas de cette grève, j’étais trop jeune encore pour m’en préocuper. je sais qu’elle n’a pas été gagné par les mineurs malgré la longueur de celle-ci. Margaret Thatcher étant quelque peu butée quand elle voulait quelque chose d’où son surnom (La dame de fer). Si cela avait été un film français on aurait surtout retenu le côté négatif et on aurait pondu un film de la même couleur que le charbon. Mais ici c’est tout le contraire, c’est une bouffée d’oxygène.  On rit beaucoup et on s’attache à ce petit village anglais (aux fort accents gallois) et à leurs “gays” Londoniens.

Tout est fait pour plaire un scénario cuisiné aux petits oignons avec un dosage parfait entre réalité et de fiction. Drôle et touchant à la fois j’avais le sourire jusqu’aux oreilles quand le générique c’est lancé.
Matthew Warchus a choisi pour son casting une belle brochette d’acteurs anglais : Bill Nighy (H2G2, Hot Fuzz, Good Morning England…), Andrew Scott (Sherlock), Imelda Staunton (Dolores Ombrage dans Harry Potter), Paddy Considine (The World’s End), George Mackay (How I live now) etc. La liste est longue. Ce n’est pourtant pas un réalisateur très connus mais il a pu exprimer tout son talent avec un sacré cast !

La bande son véritable condensé des années 80 donne aussi furieusement envie de danser (Que de souvenirs !). La recherche sur les habits et coiffure de l’époque donne un cachet authentique au film.

Pride nous livre un message fort. Quel que soit nos origines ou nos orientations sexuelles nous sommes tous solidaire. Les préjugés d’un camp comme de l’autre tombent quand on suit la même direction. C’est bien souvent l’inconnu qui nous fait peur alors qu’il n’y a pas de raison. Bref, Pride c’est bien alors allez le voir !

4 Commentaires plus...

Sukekiyo au Divan du monde

par Tanja le à 9 h 58 min, catégorie : Concerts, Musique

10308241_727690660611196_5155922340289114150_n

Kyo est de retour en France sans Dir en grey, mais avec ses comparses de Sukekiyo au Divan du monde le mercredi 17  septembre.

Un peu plus tôt dans l’après-midi Aurélie et moi avions interviewé Yuchi (bassiste de Kannivalism)  et utA (ex-guitariste de 9GOATS BLACK OUT) pour le compte du Journal du Japon. Le premier était bien plus bavard que le second qui ne pensait sans doute qu’à fuir l’entrevue et le canapé rouge dans lequel il était assis. J’avais fait des interviews par terre, dans des chambres de luxe, dans un café bruyant, au milieu d’une convention encore plus bruyante mais jamais encore dans le noir. Pour lire mes questions en anglais c’était plus que délicat, mais la contrepartie c’est que je n’avais pas le trac.
L’entretien terminé, je rentre chez moi faire une sieste histoire d’être au top pour le concert.

Grâce aux problèmes de RER j’arrive à 20h pile. A peine le temps de poser mon sac et de trouver une place convenable à l’étage que le concert commence ! 1h30 d’une atmosphère lourde, sombre, lente et hypnotique. On est loin des concerts bourrins de Dir en grey. Quelques personnes tentent un pogot, mais sans grand succès.

1601120_10152665587234351_2729351305049536259_n

Kyo sera Kyo, il n’adressera pas une parole à son public, pas même un au revoir ou un encouragement. C’est typique mais un peu froid. Il joue sur son charisme, sur scène il montre que ce projet n’en déplaise est à lui il est le centre du monde.
Les fans japonaises présentent dans la salle pleurent toute les larmes de leurs corps, personnellement je n’ai pas pu lire les paroles et je ressens comme un manque. L’émotion transparaît dans ses gestes, sa façon de chanter, mais il me manque le pourquoi.

Au bout d’une heure de show entrecoupé de pauses sans un mot sur des pistes instrumentales je commence à avoir envie que ça bouge, que ça remue, mais en vain. Si les orchestrations sont belles et recherchées, si Kyo dégage un charisme de fou, je dois bien dire que je commence à m’ennuyer.

Pour être totalement honnête je n’avais écouté Immortals que deux fois et je n’ai même pas reconnu 304 goushitsu, shita to yoru.

J’en ressors mitigé, c’est à n’en pas douter un excellent concert, très pro, avec une ambiance sombre très intéressante. Mais ne connaissant que très peu le groupe j’ai fini par m’ennuyer. Ce n’est bien entendu qu’un avis très personnel. Le public semblait ravi et avait bien du mal à quitter la salle. C’était une expérience à vivre à mille lieux du visual kei de ses débuts.

Set List
intro : destrudo
elisabeth addict
aftermath
latour
nine melted fiction
the daemon’s cutlery
-Nouvelle chanson-
hidden one
zephyr
scars like velvet
hemimetabolism
304 goushitsu, shita to yoru
vandal
madaraningen
kugui
mama

-Encore-
in all weathers

Laisser un commentaire plus...

[Ciné] Bilan du mois de septembre

par Tanja le 30 septembre 2014 à 15 h 09 min, catégorie : Bilan du mois, Cinéma

C’est le retour des séries à la télé (Castle, Esprits criminels, Mentalist, Blacklist, L’attaque des titans, Bates Motel et Sleepy Hollow…) du coup j’ai moins le temps de regarder des films… Mais il y a eu de beaux coups de cœur comme La Vague.
Encore 7 films et j’aurai vu 100 films dans l’année alors que je ne fais même pas le défi… :D

► J’ai vu 6 films
► dont 3 au cinéma
► J’en ai revu 0
► Pour un total final de 93 nouveaux films

J’ai adoré

La vague (Télé – Vo – 2009)

19047152.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Avis : La vague c’est une vraie claque ! J’ai vraiment adoré ce film allemand. Je me souvenais de sa sortie, mais je n’avais pas pu aller le voir et je le regrette maintenant. Cette histoire inspiré de fais réel montre à quel point nous ne sommes à l’abris de rien. L’être humain oubli vite ses erreurs du passé.

J’ai aimé

Horns (Cinéma – VO – 2014)

484199.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Avis (voir critique)

PRIDE (Cinéma – VO – 2014)

158254.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Avis : (bientôt en ligne !)

Cloclo (Télé – 2012)

20018701.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Avis : J’avais quelques réticence à visionner ce film et au final j’ai été très satisfaite. C’est un biopic intéressant sur la vie de Cloclo de son enfance à sa mort d’adulte. Validé par ses propres enfants, ce n’est pas pour autant que ces côtés sombres ne sont pas explorés. La performance et la ressemblance de Jérémie Renier est bluffante. On chante aussi beaucoup car on connait tous ces tubes par cœur même 36 ans après.

Si je reste (Cinéma – VO – 2014)

542031.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxAvis : (bientôt en ligne !)

J’ai aimé sans plus

Somewhere (2011)

19584769.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Avis : J’aime beaucoup le cinéma de Sofia Coppola, Somewhere était le dernier film d’elle que je n’avais pas vu. Effectivement, il ne sera pas mon préféré. Cependant j’aime toujours ça fasse de raconter l’ennuie, le vide, la vacuité. Le héros à tout pour plaire, mais même avec de l’argent, de la reconnaissance, une petite fille formidable, ça vie de rime à rien.

3 Commentaires plus...

Looking for something?

Use the form below to search the site:

Still not finding what you're looking for? Drop a comment on a post or contact us so we can take care of it!