Last Eve, le blog de Tanja

Séries anime

Free! où comment aimer la natation

by Tanja on oct.20, 2014, under Séries anime, TV

free

J’ai découvert la première saison de Free! sur Nolife. J’ai ensuite voulu voir la suite sur Crunchyroll un site où l’on peut visionner des animes en simulcast. On doit se coltiner quelques pages de pubs, mais ensuite si on est patient on peut voir tout gratuitement. Il existe deux saisons, la première de 12 épisode et la seconde de 13 épisode baptisée free! eternal summer.
La série est inspiré du roman : High Speed! de Kōji Ōji, cependant dans le light novel les aventures de nos amis nageurs se déroulent au collège.

Haruka Nanase est un jeune garçon féru de natation. Avec ses camarades, Nagisa Hazuki, Makoto Tachibana, et Rin Matsuoka, ils participent à un tournoi de natation, qu’ils remportent. Mais à la fin de l’année scolaire, les quatre copains prennent des chemins différents et se séparent.

Quelques années plus tard, à l’entrée au lycée, Haruka, Nagisa et Makoto se retrouvent dans l’établissement Iwatobi. Mais Rin, qui était censé être parti vivre en Australie, refait son apparition et défie Haruka dans une course à la nage. Haruka, défait par Rin, décide de prendre sa revanche et, avec ses deux amis, ainsi qu’une nouvelle recrue, Rei Ryugazaki, ils décident de fonder le club de natation Iwatobi pour vaincre Rin.

Ça c’est la 1er saison dans la 2e il est plus question de leur choix de leur orientation après le lycée.

l’engouement pour cette série sans prétention est énorme. Les fans de yaoi peuvent se lâcher avec des fanservice tellement énormes qu’on se doute vite que c’est totalement intentionnel. C’est une série sur la natation, mais vous ne verrez aucune poitrines généreuses, ni aucun derrières féminins protubérants. Les héros sont tous des mecs et il faudra compter sur leur musculature avantageuse pour baver sans retenu.

Pris au premier degré c’est un anime sur un groupe de nageur dont l’amitié semble au centre de leur préoccupation, bien au de-là des prix et autres compétitions. Mais c’est en fait un piège à fanservice. Car les discussions, les réactions et les rapports entre les protagonistes sont ambiguës, très ambiguës même. Pour autant il ne se passera rien que la manif pour tous pourra regretter. Tout se passe dans la tête des fans qui en profitent copieusement sur twitter et tumblr. Les fanarts pleuvent comme les fleurs de sakura dans la piscine de quatre jeunes gens.

C’est un piège à filles me direz-vous, sans doute, si je n’adhère pas forcément complètement à l’abus de fanservice, j’ai bien aimé cette histoire sportive assez différente de ce que l’on peut voir d’habitude. Les différents personnages sont tous sympathique, on a envie qu’ils restent tous bons copains et qu’ils gagnent plein de compétitions pour pleurer avec eux.

Je ne sais pas si je vous vends  bien la série, mais malgré ce côté fanservice très appuyé, j’ai trouvé les personnages très attachants et même si l’histoire traîne un peu en longueur sur la 2e saison c’est avec empressement qu’on attend son épisode toutes les semaines. C’est sans doute sa la force de la série, des amitiés comme on voudrait tous en connaitre dans un monde idéal ou tout finirait toujours bien car l’important c’est de participer comme dirait ce cher Pierre de Coubertin.

2 Comments more...

Baccano! la série à ne pas louper !

by Tanja on sept.29, 2014, under Séries anime, TV

Baccano_1

Baccano! c’est un anime japonais de 13 épisodes (+ 3 OAV), réalisé par Takahiro Omori, produit par Brain’s Base. Il constitue l’adaptation d’une série éponyme de romans de Ryohgo Narita. Diffusé par Wakanim en streamig, il a été édité par Black box.

Comment vous raconter l’histoire… C’est une démarche assez difficile quand on parle de Baccano! Car trois histoires, assez complexes, s’entrecroisent, s’emmêlent dans n’importe quel ordre sur plusieurs périodes (sinon c’est pas drôle), autant vous dire que faire un résumé c’est pas du gâteau. Et certains auront peut-être du mal à suivre le cheminement de pensé du scénariste. Et c’est bien tout ce qui fait le sel de cet animé.

Disons que ça parle d’immortels, de criminels,  d’un train, de voleurs, d’alchimie et de meurtres. :D Ça vous avance hein ? Qu’importe c’est le but, il faut vite aller découvrir baccano!

anime-baccano_00179723

Très court il ne contient que 13 épisodes et trois OAV. Une multitude de personnages se croisent à travers les trois histoires. Finalement tout devient cohérent à la fin, c’est du grand art !

J’ai adoré cet animé, je ne m’attendais pas à un scénario aussi complexe et qui retombe parfaitement sur ses pattes, j’ai été tenu en haleine jusqu’au bout. Les différents personnages sont attachants même si se sont tous de mauvais garçons (ou filles) !

J’avais offert le coffret bluray à mon chéri pour Noël. Son prix accessible de 21,95€ m’avait convaincu. Il m’en avait parlé en bien, j’ai pu faire d’une pierre deux coups. C’est donc sans hésitations que je vous recommande Baccano!

3 Comments more...

Les mystérieuses cités d’or, retour en enfance

by Tanja on déc.12, 2012, under Séries anime, TV

art-citecc81s-dor

Les mystérieuses cités d’or sont de retour presque 30 ans après sa première diffusion en France. Cette série culte franco-japonaise nous tenait en haleine pendant 39 épisodes avec toujours un petit reportage éducatif à la fin. Mais la suite de la série n’avait jamais vu le jour alors que les aventures de nos trois héros n’étaient pas terminées.

Il aura donc fallu attendre une génération pour qu’on puisse visionner la suite des nouvelles aventures en Chine d’Esteban, Tao et Zia. Dimanche matin nous avons eu droit aux deux épisodes pilotes avant le grand retour définitif de la série (3 saisons de 26 épisodes ont été commandé). Les trentenaires, dont je fais parti, on tous eu des a priori.
Ils étaient à la fois heureux de cette suite, la nostalgie aidant beaucoup à enjoliver la série d’origine, mais aussi la retenue à cause des changements qui ont pu être opérés. Les japonais ne sont plus de la partie, la série est franco-belge et après avoir vu le générique et les premières images sur le net certains se sont même senti trahis par les dessins, les nouvelles voix, le générique etc.

Qu’en est il vraiment ?

J’ai été plutôt agréablement surprise. Les voix ne sont certes plus les mêmes, mais mis à part Mendoza qui est un peu bizarre, les autres sont dans la continuité des précédentes. L’animation est correct, les dessins de bonnes qualités même si parfois les visages sont un peu bizarroïde. On retrouve ce qui faisait le charme de la série, de l’aventure, de l’humour, des personnages attachants, des méchants sournois, mais aussi le petit documentaire à la fin. Moins scolaire qu’en 83, il est suffisamment ludique, grâce à Pichu, pour que la jeune génération ne parte pas en courant ! Le générique a été rajeuni, et si cela peut choquer au début (30 ans qu’on écoute la même version !) on se fait vite à cette nouvelle vision plus moderne.

On peut être grincheux et dire c’était mieux avant, mais il ne faut pas oublier que c’est un programme pour enfant et que nous avons passé la date de péremption pour être le coeur de cible (bizarrement c’est pas la ménagère de moins de 50 ans mais leurs mouflés :p). Je suis séduite par ces deux premiers épisodes et j’espère que la suite sera de la même qualité, tout en corrigeant les quelques défauts des expressions de visage.
Vivement le printemps prochain !

2 Comments more...

Noein – Mou Hitori no Kimi e

by Tanja on août.27, 2009, under Séries anime, TV

noein

Au mois de juillet, nous étions dans une période japanime, il faut dire que j’ai beaucoup de retard de ce point de vue là. J’ai arrêté les anime en 98. Depuis j’ai vu moins d’une dizaine de séries (Full metal alchemist, GTO, Fruits Basket, Death Note…). J’ai du pain sur la planche !!

Cette fois-ci, je parlerais d’une série étrange, complexe et pourtant attachante : Noein ~ Mô hitori no kimi e.

noein_pt

Noein conte l’histoire d’une guerre qui prend place dans le futur, où deux dimensions s’affrontent, Lacryma celle des hommes (tentant de sauver leur monde) et Shangri La dirigée par le mystérieux Noein. Les habitants de Lacryma plongent dans les dimensions passées et futures afin de retrouver le Torque du Dragon. L’un de ces explorateurs va finalement découvrir le précieux objet incarné en la personne d’Haruka. Écolière ordinaire, elle se retrouve impliquée dans un conflit la dépassant, elle et son meilleur ami Yuu enfant tourmenté qui ne souhaite que fuguer et découvrira avec stupéfaction l’identité du mystérieux explorateur et kidnappeur nommé Karas. (source : Animeka)

Le scénario définitivement S.F. parle de physique quantique et plus précisément de la théorie des univers parallèles ! Rien que ça ! J’avoue au début on comprend pas grand chose, pas tant à cause de la complexité du sujet, mais surtout parce qu’on est comme l’héroïne on ne sait rien de ce qui se passe et on découvre tout au fur et à mesure. C’est au 6e épisode qu’on commence à en savoir plus et à vraiment rentrer dans l’histoire.

Outre le scénario parfois ardu (heureusement j’ai un scientifique près de moi pour tout m’expliquer), c’est le character design qui choque. C’est spécial, parfois aussi bien dessiné qu’un fanzine français, mais bon on s’y fait vite et on passe outre tellement l’histoire surpasse ce “détail” ! En contre partie ils ont utilisé la 3D pour les Shangri la, je les trouve  splendides voir effrayants !

Et pour finir la musique qui est vraiment très joli, contrairement aux génériques qui sont assez anodins.

Bref, je conseille vivement le visionnage de cet anime !

Site officiel

2 Comments more...

La mélancolie de Haruhi

by Tanja on juil.28, 2009, under Séries anime

haruhi

Le titre original de cette série est tout simplement Suzumiya Haruhi no Yuuutsu. A l’origine il s’agit de romans écrit par Nagaru Tanigawa et dont le premier a été adapté en une courte série anime de 12 épisode d’une vingtaine de minutes chacun.
J’ai quelques métro de retard car la série est déjà fort connue des fans de japanime. Elle est d’ailleurs licenciée par Kaze. Et la version manga vient juste d’être édité par Pika. C’est mon chéri qui m’a conseillé de la regarder et surtout qui m’a prévenu que le premier épisode pouvait être déstabilisant et qu’il valait mieux s’accrocher !

Ça m’a intrigué et j’ai donc débuté la série en m’attendant au pire. Première surprise il y a deux ordres chronologiques, le réelle et celui de Kyon le héros. Si bien qu’on débute avec le 11e épisode chronologiquement parlant. Effectivement il est déstabilisant, c’est une sorte de “Soyez Sympa rembobinez” version anime. J’ai trouvé ça plutôt amusant et original. Et surtout TRES culotté ! Il faut oser commencer une série comme ça. Il y a de quoi se planter, mais il n’en est rien !

haruhi

Haruhi Suzumiya n’a aucun intérêt pour les humains ordinaires. En revanche, s’il y a des Aliens, des voyageurs temporels, des voyageurs dimensionnels ou des « Espers » (êtres psioniques) dans son nouveau lycée, elle est la première intéressée ! Pour faciliter les échanges avec le paranormal, Haruhi décide de créer son propre club associatif.
Après avoir réquisitionné un local et forcé quelques lycéens à devenir membres, la Brigade SOS est née !
L’objectif : découvrir tous les mystères du monde et les résoudre !

Cette série un véritable OVNI (c’est haruhi qui serait contente !!) !! Elle brise les codes de base de la japanime tout en les surexploitants et mieux en y incluant de nombreux clins d’œil à des séries ultra connues (Touch, Gundam, Detroit metal city, Marcross et surtout Evangelion) et même à des artistes comme ZONE et hard gay o_O
J’ai vite accroché aux caractères des personnages tous très attachant (même Yuki si,si), aux histoires complètement barrées et aux dessins vraiment très jolis.
Pour finir la B.O. est sympa et la réalisation excellente ! Un très bonne surprise pour ma part (même si comme je disais plus haut je suis sacrément en retard…) Vieux motards que jamais après tout non ?!
Une suite est en cours au Japon et j’espère qu’on pourra vite en profiter dans nos vertes contrés !

3 Comments more...

Wolf’s Rain

by Tanja on fév.25, 2009, under Séries anime, TV

wolfsrain01

C’est loin d’être une nouveauté, mais je ne l’ai visionné que dernièrement. J’étais tombée sur un épisode une fois sur Game One. Arrivée comme un cheveux sur la soupe, je n’avais pas compris de quoi il s’agissait dans les détails, mais j’avais bien aimé les dessins et l’ambiance générale. Je restais donc curieuse de la découvrir.

Wolf’s Rain c’est une série animé (26 épisodes + 4 OAV) datant de 2003 réalisée par les studios Bones dont la réputation n’est plus à refaire.
Je regarde assez rarement les séries télé, je suis un peu plus manga qu’anime, mais Wolf’s Rain est à part. C’est poétique, à la fois drôle et tragique. Esthétiquement c’est très beau et les musiques sont originales. La célèbre Yoko Kanno a encore fait de très jolies choses.

En conclusion j’invite tout le monde à regarder cette série.

Le lien wikipedia pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la série.

7 Comments more...

Looking for something?

Use the form below to search the site:

Still not finding what you're looking for? Drop a comment on a post or contact us so we can take care of it!